Langage ASL

Langage ASL (American Sign Language) – Raison d’être et objectifs

Raison d’être

L’acquisition d’une nouvelle langue ouvre la porte à tout un monde de nouvelles expériences. En effet, l’étude d’une nouvelle langue permet à l’élève d’améliorer sa compréhension et son appréciation d’autres peuples, cultures, croyances et modes de vie, en plus de l’aider à mieux comprendre sa propre culture et son identité personnelle. Il découvre de nouvelles manières de penser, d’apprendre et de communiquer et il apprend à voir ses expériences et le monde qui l’entoure sous un nouveau jour. En étudiant le langage ASL (American Sign Language), l’élève pourra jouir de ces avantages et de bien d’autres encore.

En Amérique du Nord, le langage ASL est la langue de choix pour de nombreuses personnes sourdes ou malentendantes. Depuis la publication de Sign Language Structure par le linguiste William Stokoe, en 1960, le langage ASL est reconnu comme étant une langue complète et complexe qui possède ses propres règles syntaxiques et grammaticales n’étant pas dérivées d’une langue parlée ou écrite. Il s’agit d’un langage visuel. 

Le langage ASL fait partie intégrante de la culture et de la communauté des personnes sourdes vivant en Amérique du Nord. Les personnes sourdes sont traditionnellement considérées comme souffrant d’un handicap. Or, selon la culture sourde, la surdité n’est pas un handicap, mais plutôt une caractéristique de l’identité culturelle de la communauté, et la langue en est un élément important. La culture sourde, comme toutes les cultures, est l’expression d’une communauté de personnes qui utilisent la même langue pour communiquer, et le langage ASL reflète les valeurs et les normes d’interaction qui prévalent au sein de ce groupe linguistique. Dans le programme de langage ASL pour les élèves de la 5e à la 12e année, l’apprenant découvre la culture et la communauté des personnes sourdes en étant exposé à leur langue, à leur histoire, à leurs coutumes et à leurs œuvres d’art.

Le patrimoine culturel propre au Canada, une trame riche et complexe d’expériences et de perspectives (depuis celles des peuples autochtones jusqu’à celles des nouveaux immigrants fraîchement arrivés), fait partie des fondements historiques et contemporains de notre pays. Le programme de langage ASL offre à l’élève des occasions d’explorer, de comprendre, de respecter et d’apprécier son propre patrimoine culturel tout comme celui des autres.

Le langage ASL peut être utile dans de nombreuses carrières et professions. Dans les domaines de la médecine, de la dentisterie, de l’industrie hôtelière ou de l’éducation, par exemple, la capacité de communiquer facilement en langage ASL avec des enfants et des adultes sourds est un atout majeur. Il est de plus en plus important pour les organisations qui fournissent des services à la communauté sourde de pouvoir compter sur des employés qui maîtrisent le langage ASL.

En étudiant le langage ASL, l’élève acquiert non seulement les connaissances, les compétences et les attitudes nécessaires pour communiquer efficacement en langage ASL, mais il développe aussi des compétences facilitant l’apprentissage des langues en général. En utilisant le langage ASL pour formuler et transmettre une idée, l’élève peut découvrir de nouvelles façons d’exprimer son individualité. Le fait de communiquer dans une autre langue en situations authentiques donne confiance en ses propres compétences de communication, aiguise la pensée critique et favorise le respect des autres, quelles que soient leurs différences.

Objectifs

Le programme de langage ASL (American Sign Language) de la Colombie-Britannique vise à soutenir le développement de l’élève en tant que citoyen instruit par l’atteinte de certains objectifs. Ainsi, on prévoit que l’élève sera capable :

  • de se servir du langage ASL comme moyen d’expression;
  • de communiquer en langage ASL avec détermination et assurance;
  • d’apprécier les liens entre la langue et la culture;
  • de mieux comprendre et apprécier d’autres cultures;
  • de mieux comprendre sa langue maternelle et sa propre identité culturelle;
  • de comprendre comment l’acquisition d’une autre langue ouvre des possibilités d’études, de voyage et de carrière;
  • de reconnaître les bienfaits de l’apprentissage des langues.